4 remèdes naturels pour lutter contre la démangeaison intime

24 Juin 2022 | MALADIE

Les démangeaisons intimes sont un mal très fréquent chez les femmes, surtout en âge de procréer. Elles s’expliquent généralement par plusieurs facteurs tels que la mycose, l’utilisation de produits irritants et les IST à la faveur des  rapports sexuels non protégés. Mais d’autres causes comme les douches intimes trop fréquentes, les changements hormonaux, l’herpès, l’inflammation de la vulve vaginale, les allergies et autres maladies de la peau peuvent aussi provoquer des démangeaisons génitales. Heureusement, il existe des astuces simples à partir des produits que l’on côtoie au quotidien, et qui permettent de soigner efficacement ce mal. Découvrez ici 4 remèdes de grand-mère pour soulager les démangeaisons intimes.

Consommer de l’ail

L’ail est un trésor de la nature qui contribue considérablement au bien-être, ce qui justifie d’ailleurs sa présence dans la plupart des recettes maison. Et les démangeaisons intimes font partie des nombreux maux qu’il soigne. En effet, l’ail est un puissant antibactérien et antimycosique, et a une grande teneur en inuline. Ces propriétés font de lui un ingrédient très efficace pour lutter contre les bactéries, et les microbes qui prennent d’assaut les muqueuses intimes de la femme. Quant à l’inuline qu’il renferme, c’est une fibre prébiotique qui aide à booster la performance des probiotiques.

Ainsi, une bonne consommation d’ail permet d’enrichir la flore intime. Si possible, le consommer cru est encore bien pour en maximiser l’action. À défaut, on peut aussi faire tremper toute une nuit des petits morceaux d’ail dans un verre d’eau et le boire le matin.

Consommer de l’ail

Prendre du yaourt

Le yaourt est un aliment très riche en probiotiques, notamment en ferments lactiques à l’état naturel (lactobacilles) que l’on retrouve également en grand nombre dans la zone intime des femmes. Du coup, une consommation régulière de cet aliment aide les femmes à garder leur microflore intime saine et équilibrée.

L’utilisation du yaourt pour soulager les démangeaisons intimes peut aussi se faire par voie basse. Il s’agira d’appliquer du yaourt bio sur un tampon hygiénique ou du coton propre, puis le garder pendant 1h inséré à l’entrée du vagin. Répéter cette action deux fois par jour sur environ 15 jours permet de réensemencer naturellement le microbiote vaginal endommagé.

Utiliser du vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre a fait ses preuves dans le traitement traditionnel des infections vaginales. Grâce à la fermentation et à sa forte teneur en probiotiques, il fait le bonheur de la muqueuse génitale par sa capacité à en réguler le pH acide physiologique.

Le vinaigre de cidre s’utilise en application locale à l’aide de coton ou de tampon hygiénique imbibé qu’il faut insérer dans le vagin pendant 60 à 120 minutes. Par ailleurs, un bain de siège au vinaigre de cidre s’avère aussi très bénéfique. Dans ce cas, vous aurez besoin de 25 cl de l’ingrédient pour une bassine d’eau chaude. Après une vingtaine de minutes de bain, vous nettoierez délicatement la partie sans la rincer. Dans tous les cas, le vinaigre de cidre bio et non pasteurisé est à privilégier.

Appliquer de l’huile de noix de coco

L’huile de coco n’est plus à présenter pour ses bienfaits sur la peau. Elle est un puissant anti-levure et possède d’énormes vertus antifongiques et antibactériennes. Son application soulage les inflammations et renforce le système immunitaire.

Pour soigner des démangeaisons intimes, on ajoute une goutte d’huile de Tea tree à une cuillère à café d’huile de coco à froid, de préférence de l’huile vierge première pression. Une fois le mélange fait, il faut en imbiber un coton propre et stérile, puis l’appliquer sur la partie intime. Cette action est à répéter 2 à 3 fois par jour jusqu’à satisfaction.

Articles similaires

4.3/5 - (3 votes)