Les aliments qui constipent : les connaître et les éviter

22 Juil 2021 | NUTRITION

Les aliments qui constipent rellèvent-ils du mythe ou de la synthèse des expériences individuelles ? En effet, selon les avis de nombreux patients, la prise de certains produits alimentaires entreneraient un dysfonctionnement lors des selles, phénomène naturel qui participe à la bonne santé de la personne humaine. Lorsque lesdites selles deviennent rares (moins de trois fois par semaine), on parle de constipation. La constipation peut révéler une maladie sous-jacente ou découler de l’alimentation du consommateur. Découvrez les aliments qui constipent.

Qu’est-ce qu’un aliment qui constipe ?

Il est commun d’admettre que les aliments qui constipent sont pauvres en fibres. En effet, le corps humain a besoin d’un apport quotidien de 30 g de fibres afin de faciliter le transit intestinal. Le manque de fibres peut entrainer des selles dures, difficiles à évacuer. Lorsque la constipation est chronique (plus de trois mois), elle peut entraîner des maladies telles que le fécalome ou une infection grave du colon.

La consommation excessive de fibres et autres macro-aliments, la faible hydratation, et la monotonie alimentaire peuvent aussi entrainer la constipation. Il est donc essentiel de contrôler l’apport en aliments qui constipent et de varier la composition des repas au quotidien. De plus, il faut boire suffisamment d’eau afin que l’organisme dispose des réserves suffisantes pour faciliter l’évacuation des selles.

Quelques aliments qui constipent

  • Riz blanc

Le riz blanc est l’un des aliments les plus consommés à l’échelle mondiale. Toutefois, il ne contient aucune trace de fibres alimentaires. Au cours de sa digestion, le riz blanc ne produit pas la quantité nécessaire de résidus pour stimuler l’envie d’aller aux toilettes. Les conseils en nutrition recommandent le riz complet ou basmati, car il contient assez de fibres pour éviter la constipation. Le riz blanc reste toutefois une bonne alternative en cas de diarrhée, ou lorsqu’il est pris en petite quantité.

  • Pomme de terre

La pomme de terre est un tubercule naturellement riche en glucides. Lorsqu’elle est friche, elle apporte au corps une portion considérable de corps gras. La pomme de terre à tendance à absorber les réserves d’eau. L’organisme ne dispose pas alors d’eau pour faciliter le transit intestinal. Par conséquent, consommation fréquente de pomme est préjudiciable à la santé

  • Aliments gras et viandes

Les aliments gras, les viandes rouges et les charcuteries ralentissent le processus de perte de poids. Ils contiennent une grande quantité de matières grasses et des protéines lentes. Préférez alors des viandes maigres et des huiles riches en oméga 3.

  • Céréales raffinées

Les céréales raffinées sont pauvres en fibres et ralentissent le transit gastrique. Elles sont présentes dans les pâtisseries et biscuits du commerce. Elles se retrouvent aussi dans les céréales du petit-déjeuner, les féculents, les pâtes alimentaires, le pain blanc et la junk food en général.

  • Chocolat

La poudre de cacao est un produit digeste et riche en fibre. Cependant, les chocolats vendus sur le marché contiennent beaucoup de gras et du lait. Ils ralentissent la digestion et favorisent la constipation du consommateur. Les chocolats noirs constituent une bonne alternative dans la mesure ou la formule de votre choix est pauvre en gras. La crème de marrons produit les mêmes effets constipants que le chocolat commercial.

  • Banane

La banane peut causer la constipation lorsqu’elle est verte ou consommée cuite. En effet, sa digestion nécessite une grande quantité d’eau. Il en découle des selles sèches et difficiles à libérer. La banane verte ralentit aussi le transit des aliments dans les intestins. Quitte à prendre de la banane, choisissez-en une bien mûre.

La liste des aliments qui constipent est peu exhaustive. On y retrouve aussi, les fruits secs, les carottes cuites ou le lait. Rappelons que chaque organisme réagit différemment. Il revient au consommateur d’observer les réactions de son corps et de déterminer les aliments à prendre modérément ou à éviter. Enfin, les exercices de sport et fitness contribuent au maintien d’une bonne santé.

Articles similaires