Détruire un pervers narcissique : ce qu’il faut faire

21 Juil 2021 | MALADIE

Détruire un pervers narcissique est un acte salvateur pour la personne sous emprise. En effet, le pervers narcissique est une personne capable de démolir des vies sans ressentir la moindre culpabilité. Qu’il s’agisse d’un père tyrannique, d’une mère toxique, d’un conjoint blessant, d’un enfant tyrannique, d’un collègue ou d’un ami proche, il exerce un contrôle démesuré sur les actions de sa victime. Il est vital pour lesdites victimes de se protéger contre les violences perpétrées par les personnes ayant ce profil comportemental. Découvrez comment vous débarrasser de votre pervers narcissique.

Qu’est-ce qu’un pervers narcissique ?

Le trouble de la personnalité narcissique est une maladie qui découle d’un complexe d’infériorité persistant. Le pervers narcissique se sent tenu de dévaloriser ses congénères pour son propre bien-être. Il ressent le besoin d’être exalté et de se faire aimer. La valorisation de la personnalité narcissique passe aussi par la manipulation de son entourage. Le pervers narcissique soigne donc son image publique. Il apparait à ses victimes et  aux autres comme une personne modèle, sympathique, charmante, silencieuse ou réservée. Il reste généralement insoupçonné. Il peut donc s’agir de n’importe qui autour de vous, homme ou femme, adulte ou enfant. Les pervers narcissiques représentent environ 6 % de la population mondiale. Bien que le profil type de ce trouble du comportement soit celui d’un homme adulte, il est important de rester vigilant afin de diagnostiquer le mal et de détruire le pervers narcissique en vous ou autour de vous.

Reconnaître sa position de victime ou de pervers narcissique

Avant de se débarrasser du pervers narcissique, il faut reconnaître l’existence du problème. Le pervers narcissique est égocentrique. Il ressent le besoin de dominer la conversation et de ramener tous les sujets à sa personne. Il doit être le meilleur et ne supporte pas l’attente ou l’échec. Il réagit excessivement face aux critiques. Elles suscitent en lui une rancune profonde qui peut se traduire en colère ou en violences contre sa victime. Le manipulateur narcissique est maladivement possessif dans ses relations intimes. Il est insensible à la douleur et au bien-être des autres. Il feint l’empathie uniquement pour satisfaire ses envies immédiates ou futures. Pour détecter le pervers narcissique, il suffit de répondre à quelques questions fondamentales :

  • Est-il égocentrique ?
  • Est-il hermétique aux reproches ?
  • Refuse-t-il de reconnaître et corriger ses erreurs ?
  • Blâme-t-il toujours les autres ?
  • Vous humilie-t-il ?
  • A-t-il des attentes démesurées et impossibles à satisfaire ?
  • Vous culpabilise-t-il ou a-t-il constamment besoin des preuves de votre attachement ?

Réagir face au pervers narcissique

De prime abord, notons qu’il est impossible de « guérir » le trouble de la personnalité narcissique. Certains praticiens de l’acupuncture attribuent la personnalité narcissique à une instabilité de l’énergie interne. Selon eux, cette médecine permettrait de diminuer le risque de violences liées à ce trouble chez la victime et son bourreau. Il est aussi possible d’avoir recours à la psychothérapie. Il n’existe cependant pas une méthode universelle pour prendre en charge le narcissisme.

Lorsque la personnalité narcissique est vite détectée, il est possible de contenir ses manifestations. Il faut toutefois que la victime s’arme de patience durant toute la collaboration avec le manipulateur narcissique. Ici, il faut familiariser le malade avec les concepts d’empathie et d’altruisme. Il faut éviter les reproches, les suggestions insistantes et toujours lui apporter des preuves d’admiration. Le processus est cependant fastidieux et peut durer toute une vie.

La relation avec un pervers narcissique peut facilement devenir abusive. Il peut s’agir de remarques inappropriées sur la nécessité de perdre du poids ou encore d’attaques physiques. En cas de relation toxique, la solution doit être radicale et définitive : partez ! Il en va de la sécurité de la victime et de son épanouissement.

Articles similaires